Recherche

Accueil du site > Chiffres et analyses > Les groupements d’employeurs

Toujours plus de groupements d’employeurs dans l’agriculture

Date de publication : 15 mars 2007

L’ANEFA (Association Nationale pour l’Emploi et la Formation Agricole) vient d’actualiser son Observatoire de l’emploi salarié en agriculture. Cette nouvelle édition confirme l’émergence de nouvelles organisations de travail dans la production agricole, à travers les emplois partagés, les groupements d’employeurs et les services de remplacement.

(BMP)De manière générale, le travail salarié se substitue progressivement à celui des conjoints et autres actifs familiaux.

La proportion de salariés saisonniers (employés moins de 6 mois dans l’année) reste constante : les saisonniers représentent 34% des salariés, soit 11% des actifs agricoles. Le recours à de la main-d’œuvre saisonnière a augmenté dans le secteur du maraîchage (+ 25%) et de la viticulture (+ 12%), mais diminué ailleurs.

Parallèlement, les différentes formes d’emploi en temps partagé se sont développées, et tout particulièrement les groupements d’employeurs. On en dénombre plus de 4 300, pour 26 000 adhérents (+ 35% depuis 2003) et presque autant de salariés (+ 8% depuis 2003).

Les CUMA (Coopératives d’Utilisation du Matériel Agricole), qui sont au nombre de 12 700, n’emploient que 6 500 salariés, mais la possibilité de mettre du personnel à disposition (dans la limite de 30% de la masse salariale) devrait augmenter la part du travail en temps partagé.

L’étude complète, de 64 pages, est disponible au prix de 9 €, auprès de l’ANEFA. Elle sera adressée par courrier à ceux qui le souhaitent, dès réception de leur chèque à l’ordre de l’ANEFA : ANEFA, 4, rue St Quentin, 75 010 Paris.

Un document synthétique de 12 pages, reprenant les conclusions de l’Observatoire est téléchargeable sur le site de l’ANEFA

© pluriactivite.org - 2005-2007 - Mentions légales - Réalisation Spip