Recherche

Accueil du site > La pluriactivité > La réglementation > Formation

Le congé individuel de formation (CIF)

Date de publication : 11 avril 2006

Le Congé Individuel de Formation (CIF) est une bonne oppportunité de formation pendant les périodes creuses de l’année. Mode d’emploi...


- pour un salarié en CDI (contrat à durée indéterminée) La formation peut être proposée par l’employeur dans le cadre du plan formation de l’entreprise ; le salarié peut aussi avoir un projet de formation personnel qui pourra être conclu dans le cadre d’un CIF.

- pour un salarié en CDD (contrat à durée déterminée) Le contrat de travail terminé, le salarié aura la possibilité de recourir à un CIF-CDD s’il totalise 4 mois de travail au cours des 12 derniers mois et 24 mois au cours des 5 dernières années. Il est également possible de débuter le CIF-CDD avant le terme du contrat si l’employeur donne son accord.

- pour un demandeur d’emploi Le demandeur d’emploi qui ne remplit pas ces conditions peut bénéficier du CIF-CDD s’il totalise 6 mois de travail au cours des 22 derniers mois.

- pour un salarié intérimaire La formation peut avoir lieu dans le cadre du CIF si le salarié a réalisé 1014 heures dans sa profession dont 507 heures dans l’entreprise de travail temporaire dans les 12 derniers mois précédents sa demande.

Le salarié doit présenter sa demande de financement du congé auprès du FONGECIF ou de l’organisme collecteur dont dépend l’employeur.

Pour un CIF-CDD, un bordereau individuel d’accès à la formation (BIAF) est remis au salarié par son employeur, en même temps que son contrat de travail.

Pour une meilleure gestion de son temps, le pluriactif aura intérêt à profiter des périodes de non-activité pour suivre les formations. La possibilité d’obtenir un CIF après un CDD de quatre mois est très peu utilisée actuellement.

Le cumul de plusieurs activités salariées simultanées pose quelques difficultés :
- Quelle entreprise prendra en charge le financement de la formation (une ou plusieurs) ?
- Le congé-formation pourra-t-il être accordé aux mêmes dates par les différents employeurs ?

Dans le cadre d’un CIF, le salarié devra établir autant de dossiers qu’il a d’employeurs car il lui faut obtenir une autorisation d’absence de la part des entreprises. Or les intérêts de l’entreprise peuvent ne pas être les mêmes que ceux du salarié, surtout lorsqu’il s’agit d’activités différentes du salarié dans l’une et l’autre entreprises ou d’entreprises de secteurs différents. Il est en effet plus facile de faire valider par deux employeurs un stage de secrétariat pour une secrétaire pluriactive, qu’un stage d’horticulture auprès d’une entreprise de remontées mécaniques.

© pluriactivite.org - 2005-2007 - Mentions légales - Réalisation Spip