Recherche

Accueil du site > La pluriactivité > Comment s’organiser ?

Le Massif du Vercors et la pluriactivité

Date de publication : 8 juillet 2011

Sur certains territoires, la pluriactivité est devenue indispensable aux populations locales pour se procurer un revenu tout au long de l’année. Le Massif du Vercors en est un exemple parfait. Conscients des enjeux de la pluriactivité, les acteurs de ce territoire se mobilisent pour organiser au mieux cette façon de travailler.

C’est pourquoi, la Maison de l’Emploi des 4 Montagnes à Villard-de-Lans (38) mène une mission de recherche de solutions et d’outils juridiques pour valoriser la pluriactivité et dé-précariser l’emploi.

Pour comprendre ces actions, il faut d’abord s’intéresser aux caractéristiques du territoire et surtout aux spécificités locales :

- Le canton de Villard de Lans est un petit territoire montagnard, ce qui induit des contraintes spécifiques en matière de transport, de logement, de saisonnalité, de taille réduite du bassin d’emploi.
- Les saisonniers sont en majorité des locaux et ils sont souvent pluriactifs.
- Le secteur du tourisme est fortement représenté mais fragile, du fait de sa saisonnalité qui peut-être perturbée par des aléas climatiques.
- Le tissu économique est composé de petites ou très petites entreprises.
- Beaucoup d’employeurs et de salariés expriment le besoin de dépasser le cadre des contrats à durée déterminée (souvent saisonniers) précaires et de pouvoir travailler sur le long terme (exemple des hôteliers qui font le choix d’ouvrir pratiquement à l’année), en valorisant mieux les compétences variées disponibles localement.

Les avancées dans le domaine de l’emploi :

- Historiquement, un accord a déjà été conclu en 1997 : l’accord Vercors, portant sur le temps partiel annualisé, en contrat à durée indéterminée, sur une base minimum de 800h annuelles. L’objectif était la fidélisation des saisonniers. Environ 80 contrats ont été conclus, mais cet accord n’a pu être étendu du fait des négociations sur les lois Aubry. En outre, il a montré ses limites à partir du moment où les saisonniers ont été à nouveau indemnisés par l’assurance - chômage : un cdi à temps partiel était beaucoup moins intéressant financièrement que deux cdd saisonniers entrecoupés de périodes de chômage. A l’heure actuelle, il faut trouver des complémentarités entre plusieurs employeurs, pour proposer de l’emploi sur une grande partie de l’année (minimum vital = 9 à 10 mois d’activité à temps plein).
- Des études financées par la Direction du Travail et les collectivités locales ont montré le besoin actuel de trouver des solutions, en termes de mutualisation notamment. On note un soutien politique fort dans cette démarche.
- La Maison de l’emploi des 4 Montagnes mène une mission de recherche de solutions et d’outils juridiques pour valoriser la pluriactivité et dé-précariser l’emploi.

Plusieurs dossiers sont en cours :

- Extension du territoire de la mission (initialement le canton de Villard- de-Lans, 7 communes) aux trois cantons du Contrat de développement Rhône-Alpes Royans - Vercors, soit également les cantons de la Chapelle en Vercors et de Saint-Jean en Royans (25 communes au total). Cet ensemble est cohérent sur le plan économique, et des partenariats sont déjà en cours, dans le domaine du tourisme en particulier.
- Création d’une commission paritaire interprofessionnelle locale, à l’échelle des trois cantons. Cette commission, supervisée par la DIRECCTE, permettra une négociation syndicale et la signature d’un accord collectif concernant la sécurisation des parcours professionnels. Le contenu de l’accord est en cours de discussion. Il pourrait porter sur l’inscription de la fidélisation des saisonniers dans les conventions collectives, sur le cdi intermittent, sur la formation professionnelle, ainsi que sur le soutien aux actions entreprises par les employeurs pour mutualiser leurs salariés.
- Création d’une base de donnée « emploi - compétences », qui permettra de valoriser la pluriactivité et les compétences des actifs du Massif, ainsi que de rapprocher les employeurs entre eux et avec les demandeurs d’emploi, sur la base du recensement des périodes de disponibilité et des compétences requises.

Contact à la Maison de l’Emploi : Laure Foray : laure.foray@vercors.org

Article publié sur ParcoursEmploi-BassinGrenoblois

© pluriactivite.org - 2005-2007 - Mentions légales - Réalisation Spip