Recherche

Accueil du site > Bonnes pratiques > Conditions de travail

Réduire les accidents du travail dans les remontées mécaniques

Date de publication : 4 juillet 2012

En 2010, le bilan des accidents et arrêts de travail dressé par les Domaines Skiables de France (DSF) est inquiétant pour 18 000 salariés, dont 15 000 saisonniers : 45 000 jours d’arrêt de travail, 733 accidents du travail et 2 morts. Au « top 3 » des accidents les plus fréquents, on trouve les chutes, les collisions et chutes à ski et les accidents liés à la manutention des infrastructures.

Afin de diminuer les accidents et arrêt de travail, DSF a publié un guide permettant aux entreprises de rédiger leur « document unique d’évaluation des risques professionnels ». Parallèlement, DSF a mis en place des groupes de travail au niveau national pour échanger sur les bonnes pratiques et les circonstances des accidents. Ces groupes sont composés de responsables sécurité des pistes et de spécialistes œuvrant dans la sécurité au travail.

Sur le terrain, cela se concrétise dans la plupart des stations par l’embauche à plein temps de responsables QSE (Qualité Sécurité Environnement) qui travaillent à la mise en place d’actions à destination des salariés :

• formations sur les accidents les plus fréquents ;

• investissement dans l’équipement des travailleurs saisonniers ;

• Investissement dans les infrastructures des remontées mécaniques.

Plus d’informations sur http://www.domaines-skiables.fr

© pluriactivite.org - 2005-2007 - Mentions légales - Réalisation Spip