Recherche

Accueil du site > La saisonnalité > La réglementation > Droits au chômage

L’indemnisation du chômage saisonnier

Date de publication : 17 mars 2008

Le chômage saisonnier donne lieu à une indemnisation réduite et limitée dans le temps.

Les indemnités sont versées pendant une durée calculée selon la ou les périodes de travail précédant le chômage (suivant le même régime que le chômage "classique").

Que le chômage soit saisonnier ou non, les conditions à remplir pour bénéficier d’une allocation sont les mêmes : perte involontaire de l’emploi et recherche effective d’un nouvel emploi, durée minimale de travail avant la perte d’emploi. La durée d’indemnisation est la même.

Mais le montant de l’indemnité est réduit par application d’un coefficient réducteur. Ce coefficient est proportionnel au nombre de jours de travail effectués pendant les 12 mois précédant l’arrêt d’activité : plus la personne a travaillé, moins son allocation est réduite par rapport à une allocation de chômage classique.

Depuis le 18 janvier 2006, l’indemnisation du chômage saisonnier est limité dans le temps à trois périodes successives. Au-delà, le chômage saisonnier n’est plus indemnisé.

© pluriactivite.org - 2005-2007 - Mentions légales - Réalisation Spip